Cyberattaque mondiale : ce qu’il faut savoir et comment se prémunir

Vendredi 12 mai dernier, plus de 75 000 incursions informatiques ont été relevées dans plus de 99 pays. A l’origine de ces dernières, un groupe de hackers qui a lancé une vague d’attaques simultanées dans de multiples pays et faisant de nombreux dégâts en paralysant les systèmes d’informations d’entreprises (ex. Renault en France), d’établissements publics (ex. NHS au Royaume Uni) et de particuliers.

Cette attaque se caractérise notamment par son ampleur avec plus de 5 millions d’emails infectés envoyés par heure.

La nature de l’attaque

L’attaque s’est initialement propagé par le biais d’emails contenant une pièce jointe infectée et/ou contenant des liens pointant vers des sites frauduleux. En cliquant sur ces contenus, les victimes ont, à leur insu, installé un virus appelé Wana Decrypt0r ou encore WCry, WannaCry, WanaCrypt0r, WannaCrypt. Le virus se propage ensuite d’ordinateurs en ordinateurs créant de plus en plus de dégâts et rendant les systè.
Ce virus fait parti de la famille des rançongiciels (ou ransomware) : il « crypte » les données du disque dur ainsi que celle du réseau et demande en échange une « rançon » afin d’en récupérer l’accès.

Nos conseils :

  • Premier réflexe : n’ouvrez jamais un email (et encore moins une pièce jointe) si vous ne connaissez pas l’expéditeur et/ou si vous avez le moindre doute.
  • Mettez votre système à jour régulièrement, n’hésitez pas à nous consulter.
  • Attention aux systèmes d’exploitation obsolètes tels que Windows XP et Windows Vista qui ne vous garantissent plus une protection suffisante.
  • Sauvegardez vos données régulièrement ! Nous avons plusieurs solutions à vous proposer : NAS, disque dur externe, Solutions cloud MOZY …
  • Utilisez un antivirus efficace : nous vous recommandons nos solutions GDATA disponibles en magasin
  • Et si jamais il était trop tard ? Éteignez aussitôt votre machine et faites appel à notre expertise avant qu’il ne soit trop tard.

Agissez rapidement et soyez vigilants

Les experts en sécurité informatique annoncent d’ores et déjà une seconde vague d’attaques, qui risque d’être encore plus virulente.
Soyez prudents et n’hésitez pas à nous contacter en cas de doute.